04 78 47 70 15 Du lundi au vendredi de 9h à 17h
AccueilBlogCanicule et personnes âgées : quelques bons gestes à adopter

Canicule et personnes âgées : quelques bons gestes à adopter

thermomètre dans la piscine

Plus que les autres, les seniors sont les plus vulnérables aux inconvénients climatiques. Les périodes de grand froid ou de forte chaleur peuvent être fatales si la préparation n’est pas adaptée. Rappelons-nous des milliers de victimes recensées à travers la France, mais aussi l’Europe pendant la canicule historique de 2003. Même si le PNC (Plan National Canicule) a été installé, il est toujours bénéfique d’avoir des réflexes simples mais indispensables pour éviter bien des dangers.

L’hydratation !

resté hydraté pour lutter contre la canicule
S’hydrater, la base de la base

L’un des premiers conseils est bien entendu de s’hydrater, de préférence en buvant de l’eau. Les boissons sucrées, le café sont à limiter tandis que l’alcool est à proscrire car ayant une action diurétique. Il est également possible de se tourner vers des fruits et légumes comme la pastèque, le melon, la tomate ou le concombre en complément des verres d’eau. Pour ceux ayant du mal à avaler des liquides, de l’eau gélifiée fera parfaitement l’affaire. Il est déconseillé d’attendre la sensation de soif pour boire ! Bien au contraire, la ressentir signifie que votre corps souffre déjà du manque d’eau.

➔ EN SAVOIR PLUS : Comment rester hydraté (à part en buvant de l’eau) ?

Rester au frais

Il est important de maintenir le logement frais. Une serviette humide suspendue aux fenêtres contribuera à baisser la température de quelques degrés. Dans le même esprit, s’équiper de ventilateurs et avoir des pains de glace ou des sacs de glaçons en permanence à proximité permet d’apporter de la fraîcheur et de l’humidité.
Éviter également de sortir aux heures de pics de température, entre 12 heures et 16 heures. Pour ceux qui sont à l’extérieur à ces horaires, se réfugier dans les musées, les magasins climatisés ou les cinémas permet de se détendre en plus d’éviter une exposition au soleil et une déshydratation importante.
En cas de coup de chaud, une douche tiède et l’usage de brumisateur vous soulageront temporairement. Il n’est pas recommandé de prendre une douche froide, le choc thermique pouvant entraîner des complications. Côté vestimentaire, préférez des tenues légères en coton qui laissent passer l’air et absorbe la transpiration. Les bas de laine, les cols roulés, les manteaux ou tout autre vêtement épais sont donc à éviter.

Ne restez pas seul !

Avec les départs en vacances, les personnes âgées se retrouvent souvent isolées et deviennent plus vulnérables en cas de hausse des températures. Alerter ses proches est primordial. Il faut établir une liste des personnes sur lesquelles compter. Se faire recenser auprès des services sociaux de sa commune permet de recevoir des visites de bénévoles qui s’assureront de votre bon état de santé.
Les services de téléassistance sont aussi disponibles notamment avec Vivons alerte, partenaire de la SCIC Les 3 Colonnes. Ce service permet de prévenir une personne ou une centrale de téléassistance en cas de détresse ou de malaise. Surtout, n’ayez pas honte de vouloir de l’aide ! Des services solidaires existent en plus de ceux proposés par les communes : VOISINS SOLIDAIRES et MONALISA sont d’excellents exemples. Elles permettent de lutter contre l’isolement des personnes âgées et veillent à leur sécurité notamment en cas de canicule.

Repérer les signes de déshydratation

Plusieurs indicateurs permettent de repérer une déshydratation chez les personnes âgées. Parmi eux, crampes, fatigue inhabituelle, vertiges et nausées sont les plus faciles à autodiagnostiquer. D’autres comme une température corporelle élevée, l’agitation nocturne inaccoutumée voire des convulsions peuvent être détectés par votre entourage.
Par ailleurs, des interactions entre la chaleur et les médicaments sont à prendre en compte pour ceux sous traitement. Certains médicaments réduisent la capacité du corps à s’adapter à la chaleur, c’est notamment le cas des diurétiques prescrits pour les hypertendus ou les insuffisants cardiaques. À l’inverse, certains antimigraineux ou antiallergiques limitent la transpiration et donc la régulation de la chaleur du corps.

➔ EN SAVOIR PLUS : Gares aux interactions entre la chaleur et certains médicaments
➔ EN SAVOIR PLUS : L’étonnante origine du mot «canicule»
➔ IMPORTANT: Les fortes chaleurs s’installent en France

➔ DÉCOUVRIR: La mémoire en miettes, par Culture France

À propos de nous :

La SCIC Les 3 Colonnes finance le maintien à domicile des personnes âgées grâce au viager solidaire.

Votre étude viagère personnalisée

Vous souhaitez bénéficier d'une étude personnalisée, gratuite et sans engagement ?

Nos conseillers vous répondent du lundi au vendredi 9h à 17h au
04 78 47 70 15

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour avoir plus d'informations !

Articles récents :

Suivez-nous :

Fermer

[contact-form-7 id=”8″ title=”Contact Modal”]

Fermer le panneau