Vendre son bien en viager : ce qu’il faut savoir

Le viager est une vente immobilière bien particulière qui consiste à vendre un logement à un « débirentier » en échange d’un bouquet et d’une rente versée chaque mois au « crédirentier ». Ce dernier pourra le plus souvent conserver l’usufruit du bien vendu (viager occupé).

Le viager, allié du maintien à domicile

Pour les économistes, le viager est une solution pour « liquéfier » le patrimoine des propriétaires. En effet, la vente en viager est essentiellement pratiquée par des personnes souhaitant garantir une source de revenus supplémentaire jusqu’à la fin de leur vie, notamment pour financer leur propre maintien à domicile. À noter que tout peut se vendre en viager : un appartement ou une maison, mais aussi un terrain agricole, un bois, un commerce, un bateau, une oeuvre d’art, etc.

Des viagers dits « mutualisés »

Le viager ayant encore parfois mauvaise presse, de nouvelles formes de viagers dits « mutualisés » se développent. À la différence d’un viager classique, l’acheteur n’est pas un particulier mais un fonds qui, en répartissant les risques, sécurise les finances et les états d’âme des acheteurs.Ce système est néanmoins parfois critiqué du fait de sa tendance à ne cibler que les vendeurs dans les grandes agglomérations au détriment des zones rurales.

Viager libre ou occupé ?

Plus de 90 % des ventes sont des biens vendus en viager dit « occupé », c’est-à-dire que le vendeur continue à vivre dans son logement. Mais il est également possible de vendre en viager libre. Dans ce cas, le vendeur perd son droit de jouissance du bien. Ainsi, l’acquéreur peut occuper ou louer le bien.Le viager libre permet à l’acquéreur de devenir propriétaire immédiatement avec des mensualités moins élevées que dans un prêt immobilier classique. Il assure au vendeur un revenu fixe et régulier avec une fiscalité avantageuse.

Les avantages du viager

Pour le vendeur :

  • Continuer de vivre chez lui (viager occupé),
  • Percevoir un revenu complémentaire dès la signature (le bouquet ou capital) puis tous les mois (rentes viagères),
  • Réaliser des économies importantes (taxe foncière, travaux d’aménagements…),
  • Bénéficier d’avantages fiscaux.

Pour l’acheteur :

  • Acquérir un bien immobilier à moindre coût,
  • Ne pas recourir au crédit bancaire,
  • Constituer un patrimoine,
  • Bénéficier d’un cadre fiscal favorable.

Repères

  • Parmi les personnes âgées vivant chez elles, 70 % sont propriétaires de leur logement (INSEE 2015).

Pour en savoir plus : Silver Eco

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Toujours sur notre Blog

Logo_SCIC_Les_3_Colonnes_Viager_Solidaire

La Banque des Territoires – Caisse des Dépôts et plus de 1700 membres soutiennent le Viager Solidaire.

© 2019 Le Viager Solidaire tous droits réservés.

Visual Backlinks
Fermer le panneau