04 78 47 70 15 contact@viager-solidaire.org
Accueil » Blog » Pour bien vieillir, le cerveau a besoin d’activités physique et mentale régulières

Pour bien vieillir, le cerveau a besoin d’activités physique et mentale régulières

bonne santeLes effets bénéfiques de l’exercice physique et de l’entrainement mental sur la bonne santé du cerveau ne sont plus à démontrer. Une nouvelle étude américaine a distingué l’impact des deux disciplines chez les séniors. Le fitness encouragerait la mémoire alors que l’entraînement mental favoriserait les fonctions cognitives.

Marche, natation ou jogging… De précédentes études ont prouvé que l’exercice aérobie est un moyen de prévention efficace sur les effets neurologiques liés à l’âge. Cette nouvelle étude menée par des chercheurs américains de l’université du Texas, démontre que l’activité physique, à elle seule, ne suffirait pas à prendre soin de notre cerveau, car son rôle ne jouerait positivement que sur la mémoire.

Il faudrait, selon eux, y ajouter un entraînement cérébral régulier pour stimuler les fonctions cognitives comme la prise de décision ou la capacité de synthèse et la mise en perspective. Pour les besoins de l’étude, 36 adultes âgés de 56 à 65 ans ont été répartis dans deux groupes distincts. Le premier s’est prêté à différents types d’exercices physiques – dont la marche rapide et le vélo – accompagnés de 5 minutes d’échauffement et de récupération, à raison de trois heures par semaine durant trois mois. Le deuxième groupe, quant à lui, a suivi, sur la même période et au même rythme, un programme d’entraînement cérébral faisant travailler la capacité d’attention, de synthèse, de raisonnement et de prise de décisions.

Grâce à l’IRM, les chercheurs ont ensuite évalué l’afflux sanguin dans le cerveau des participants en début et en fin d’étude.

Leurs conclusions indiquent que l’afflux sanguin est nettement plus important chez les volontaires du groupe exercées aux fonctions cognitives, jusqu’à 8% de plus que le groupe d’aérobie. “Nous pouvons perdre 1 à 2 % de flux sanguin cérébral tous les 10 ans, et ce dès l’âge de 20 ans, indique le docteur Mark D’Esposito, professeur de neuroscience et co-auteur de l’étude. Ce gain de 8% chez les personnes du deuxième groupe prouve à quel point on peut récupérer des années de déclin cognitif puisque le flux sanguin est lié avec la santé neuronale”.

Pour les chercheurs, le fait de rester concentré sur un objectif et exercer des tâches de raisonnement crée une plasticité neuronale, contrairement au sport.

Un autre phénomène a été observé chez le groupe pratiquant les exercices d’aérobie. Chez eux, l’afflux sanguin s’est révélé plus important au niveau de l’hippocampe, zone du cerveau liée à la mémoire, particulièrement fragile au vieillissement et à la démence.

En conclusion, les chercheurs encouragent les deux approches psychiques et corporelles pour booster la bonne santé de son cerveau en vieillissant.

Ces travaux ont été publiés dans la revue “Frontiers in Human Neuroscience”. Pour consulter l’étude : http://journal.frontiersin.org/article/10.3389/fnhum.2016.00338/full

 

À propos de nous :

La SCIC Les 3 Colonnes finance le maintien à domicile des personnes âgées grâce au viager solidaire.

Votre étude viagère personnalisée

Vous souhaitez bénéficier d'une étude personnalisée, gratuite et sans engagement ?

Nos conseillers vous répondent du lundi au vendredi 9h à 17h au
04 78 47 70 15

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour avoir plus d'informations !

Articles récents :

Suivez-nous :

[contact-form-7 404 "Not Found"]
Fermer le panneau