Témoignage de Marie-Aimée, bénéficiaire à la SCIC Les 3 Colonnes.

Marie-Aimée était âgée de 82 ans lorsqu’elle a fait appel à la SCIC Les 3 Colonnes.

Elle souhaitait gérer ses affaires avant son décès pour éviter à ses soeurs de s’occuper de cette lourde charge. 

De plus, sa baisse d’autonomie nécessite de se faire aider davantage (6h par semaine avant qu’elle devienne bénéficiaire de la SCIC Les 3 Colonnes). 

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur LinkedIn
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest

Toujours sur notre Blog

Fermer le panneau