Votre bien vieillir à domicile est soutenu par

04.78.47.70.15

gratuit et sans attente

Complémentaire : ce que vont perdre les futurs retraités

 

complémentaire

En octobre dernier, syndicats et patronat ont sauvé de la faillite les régimes de retraite complémentaire des salariés et des cadres Arrco et Agirc. Au prix fort pour les affiliés. Des simulations inédites du Conseil d’orientation des retraites (COR), précise qu’un cadre né en 1959, voulant partir à la retraite dès qu’il a cotisé suffisamment longtemps au régime de base, perdra ainsi environ 14,5 % de sa pension complémentaire. Cette «perte» relative s’accentuera au fil des générations pour atteindre plus de 17 % pour un cadre né en 1990. Les salariés non cadres y laisseront un peu plus, soit près de 18 % pour la génération 1990.

La mesure de l’accord la plus douloureuse à court terme consiste en une décote de 10 % de la pension, durant trois ans, pour les salariés et cadres qui veulent continuer à partir selon les conditions du régime de retraite de base. Après l’extinction du malus, ou dès sa première pension si le cotisant préfère travailler plus longtemps pour l’éviter, la «perte» sera plus faible mais persistera. Elle atteindra 4,5 % pour un cadre né en 1959 et jusqu’à 8 % pour la génération 1990. Ces pensions seront atrophiées parce que les assurés Agirc et Arrco devront cotiser autant que leurs aînés mais toucher moins de retraite.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À lire aussi

investir en viager

Immobilier : investir en viager, est-ce une bonne idée ?

Le viager est un système de vente de biens immobiliers, dont le prix consiste en une rente viagère annuelle (revenus réguliers et à vie) au profit du vendeur. Cette pratique de l’achat en viager implique des méthodes de calcul spécifiques, permettant de valoriser et de protéger les deux parties. Son fonctionnement est encadré pour optimiser les avantages financiers fiscaux du vendeur et de l’acquéreur. Voici pour vous des clés pour prendre une décision bien éclairée en tant que particulier.

Le Ministère des Solidarités et de la Santé, la Banque des Territoires – Groupe Caisse des Dépôts et plus de 2000 membres soutiennent le Viager Solidaire.

© 2021 Le Viager Solidaire tous droits réservés.

Avant de partir !

N'oubliez pas votre brochure

Le Viager Solidaire finance le maintien à domicile des personnes âgées en France. Une solution beaucoup moins coûteuse qu’une résidence d’accueil.  

Jetez un coup d’œil à la brochure et revenez-nous un jour !

Fermer le panneau